Les culs de sacs de l’évolution

En 2 lignes:

Je crois que parfois l’évolution biologique bloque dans une voie, dans une technologie (une solution biologique) qui n’est pas forcément la meilleure pour le problème donné.

En 20 lignes:

Je prend l’exemple des circonvolutions du cerveau chez les mammifères. C’est apparemment une solution trouvée pour augmenter le volume et l’aire de la matière grise du cerveau. On peut imaginer que cette solution biologique à permis d’implémenter d’autres solutions dans le cerveau tel que la capacité de tomber amoureux, de reconnaître des visages, de comprendre les phrases.

Toutes ces nouvelles solutions dépendent du fait que les circonvolutions du cerveau existent. Et même si il existe de meilleures solutions pour construire un cerveau plus efficace, les mammifères ne perdront certainement pas cette technologie, parce que si ils le faisaient, ils perdraient la reconnaissances des visages, la capacité de comprendre les phrases etc. . Du coup les mammifères n’auront peut être jamais la meilleure technologie de raisonnement, ce serait un cul de sac de l’évolution.

Je suppose que le même genre de phénomène s’est appliqué pour les sauropsidés (animaux tels que les crocodiles, les oiseaux, les tortues, les dinosaure), qui pondent des œufs. Pour passer à des animaux gardant les œufs en eux jusqu’à l’accouchement (les mammifères), ce phénomène a pris plusieurs millions d’années. C’est peut être arrivé car il y avait chez les sauropsidés une situation « cul de sacs de l’évolution ». Il aurait fallu un animal légèrement différent pour arriver à passer cette étape plus rapidement. Le fait de porter en soit l’œuf jusqu’à l’accouchement étant vu comme un avantage car celui ci reste toujours au chaud, et peut grossir jusqu’à une taille importante, ceci pouvant permettre un meilleur développement du fœtus étant une meilleure solution que de pondre des œufs.

Plus on devient performant, plus on épuise nos ressources naturelles rapidement?

Ce contenu a été publié dans Articles, Biologie, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire